AKG C414B-ULS

Le pire microphone de ma vie de réparateur.

Je dois l’avoir depuis une dixaine de mois celui-ci, et il avait déjà découragé deux techs avant moi. Dans le B-ULS tous les composants se touchent ou presque.

En 15 ans d’existence le C414 est passé de 3 transistors en 1971 à 17 transistors en 1986 ; montage au chausse-pied, piste de cuivres séparées d’un cheveux de verni, petits fils des switchs qui cassent les uns après les autres, capsule évidemment sale, circuit d’alimentation totalement mort.

Je ne parle pas des quelques condensateurs tantal à remplacer tant ça semble « easy ».Les tentatives des précédents ont laissé quelques courts circuits tout en passant à côté des plus gros problèmes, je comprends et pardonne leur abandon, j’aurais volontiers fait de même si je n’étais pas légèrement obsessionnel du microphone.

Je me suis endormi de nombreuses nuits après lecture du schéma et de la nomenclature et me suis arraché les cheveux plus d’une fois devant mon inaptitude à le faire fonctionner.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close