Sony C38-B

Cette semaine j’ai eu l’occasion de croiser quelques spécialités japonaises.

Le Sony C38B fait partie de ces microphones à tout faire. Son faible niveau de sortie permet son utilisation sur des sources à fort SPL pour lesquelles on utilise plus souvent des dynamiques, sa douceur dans le haut peut rappeler certains micros à ruban, cependant il garde une ouverture et une fidélité de restitution qui en font un concurrent sérieux aux AKG C414B-ULS par exemple.

Un bon exemple de ce qu’est un microphone polyvalent, utilisant la même capsule que le légendaire C37-A (son ancêtre à lampe), switchable en cardioïd ou omni par une vis située à l’arrière de la capsule, 3 niveaux de coupe bas, pad 8dB et switch de high-cut plutôt rare.

Il donnera de bons résultats sur un grand nombre d’instruments, il est même probable qu’il soit préféré au U87 pour des applications vocales.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close